ACCUEIL

L'historique de l'association !

Créée en 1974 par quelques amis plaisancier (P.le Meil – J.Vannier – A.Cornic -Y. Poitevin entre autres ) l’amicale , dont le siège social se trouvait chez «  Trou « ( café actuel Le Glacier) vivra quelques années à la bonne franquette, organisant chaque année une sortie en car vers les îles bretonnes et une sortie navale groupée (soumise à l 'autorisation des Affaires.Maritimes). L'organisation d'un bal servira à financer les premières étagères à prames!

En 1981, pour contrer la volonté de mise en place de 80 mouillages payants par la C.C.I ( c'était l'époque de la création des ports de plaisance ) l'Amicale demandera au Conseil Général du Finistère, appuyée en cela par le député de l'époque,l'attribution d'une concession dont les limites sont celles que nous connaissons actuellement. Ceci imposa l'instauration d'une redevance annuelle, le système précédent gratuit se résumant à une simple demande d'autorisation de mouillage  à la Capitainerie. L'Amicale devint alors l'Amicale des Plaisanciers Douarnenistes.

Dans la foulée il y eut la construction de la Cabane(chalet), local que tout le monde connaît, branchement de l'électricité, de l'eau, achat d'un laveur haute pression, bateau de servitude.

EN 2003, importants changements au sein du bureau et refonte en 2004 des statuts changement d’appellation de l’association qui prend son nom actuel d'Amicale des Plaisanciers du Rosmeur.

Car depuis 1996 tout le port était soumis au régime des A.O.T (autorisation temporaire de mouillage) et 3 autres associations  avaient vu le jour. Nous n'étions plus les seuls plaisanciers Douarnenistes!

Henri Caradec

Consultez les dernières annonces

NEWS

Ode à la cale Raie de notre adhérent Philippe Lagadec

L ‘Ami Cale Raie

Cet écrin du Rosmeur a fait vibrer bien des générations.

Combien de départs de campagne de cette cale pour les mers (lointaines) avec l’espoir de ramener dorade,raie ,sardine et autre maquereau de la chaussée de Sein,Fromveur et autres endroits de l’Iroise ou d’ailleurs ? Combien ne sont jamais revenus laissant tellement de familles orphelines.

Nous sommes les descendants de ces familles unies et solidaires,simples plaisanciers animés de cette passion de la sortie en mer comme d’autres font de la rando,du cyclisme,du hand et autre tricot.

L’action du soleil et du vent sur cette mer font de nous des contemplateurs emplis d’humanisme et d’empathie. Lorsque nous faisons une partie de pêche,les poissons et autres crustacés ont la vie belle car renter bredouille est normal,ça rend humble.

Il se trouve que les amicalistes vieillissants, utilisant des casiers, filet et matériel ont juste besoin d’accéder à la cale Raie pour vivre leur passion. C’est un plaisir de les voir s’activer  jusqu’au bout de la cale… Dalh Mad Freill.

Laisser jouer les enfants sans garde-fou sur les quais,môles et cales, ils ne vont pas se jeter à l’eau n’est-ce pas ?

Personne bien entendu ne passera sous les roues de très peu de véhicules !

Merci de nous laisser cet espace de liberté séculaire.

Phil

Billet d’humeur de Henri CARADEC

Intéressant de voir de vieilles photos de bateaux au mouillage,serrés au point que l’on se demande comment c’est possible. Actuellement c’est tout un problème pour l’Association qui gère cette zone. Prenez exemple sur vos ancêtres et soyez un peu tolérants si votre voisin semble se rapprocher un peu de vous.Perdez votre esprit varmézien et soyez de bons amicalistes.